Laussonne : qui de la rivière ou du bourg a emprunté son nom à l'autre ?
Il semblerait que "la Cité de l'eau qui chante" se soit établie le long des berges de la Laussonne dés le XIème siècle à l'ombre de l'église romane et de sa vallée.
Bon pied et bien chaussé, la vallée de l'Aubépin ou celle de Laussonne vous conduira par palier aux portes du Mézenc. De sous-bois en prairies, par des chemins tourmentés, vous découvrirez des panoramas sans limite sur les plateaux de l'Herm, des Badioux ou du Fraisse.